Ill Chemistry
Ill Chemistry
Hope Street 11 - sortie 30-01-2012

acheter

D’un côté Desdamona, rappeuse aux teintes soul qui sait ce qu’être femme veut dire, de l’autre Carnage the Executioner, beatboxer phénoménal qui connaît le sens de la vie. Au centre Ill Chemistry, duo à nul autre pareil.


C’est en 1998, que Carnage rencontre Desdamona dans un café de Minneapolis. En panne de DJ, elle lui demande de beatboxer pour elle. Petit à petit et de toute évidence le groupe se façonne, tranquillement, quelques temps sans dénomination et puis, un soir, un fan hurle « votre truc c’est de la chimie malade ». Ça leur a plu et crac, le nom est adopté. Ill Chemistry se soude instantanément et devient désormais une entité, un véritable orchestre. En 2006, Ill Chemistry est élu meilleur "Best Hip Hop Artist/Group" aux Minnesota Music Awards. En 2007, le duo se produit à la Block Party du Black Dog (St Paul Minnesota) présentant ou jamant avec les autres invités (New Congress, Brother Ali), mais aussi avec l’orage qui menace. Le chorégraphe Andrew Rist les embauche alors pour un ballet intitulé Black Dog Café dont ils assurent toute la musique. Aux côtés d’autres rappeurs, au festival Soundset, dans les clubs ou encore dans les écoles (le duo travaille énormément en milieu scolaire et beaucoup avec des enfants en difficulté), Ill Chemistry, depuis lors, multiplie ses interventions comme autant de chimie souvent explosive et bien vivante. Pour leur premier album en compagnie de l’ingénieur du son-arrangeur Paul Marino, ils ont invité sur deux morceaux aux titres évocateurs : le saxophoniste François Corneloup pour « Antarctica » et le joueur de oud Mohamed Abozekry pour « Tahrir Square everywhere ». Tout le reste de l’album est joué avec les deux bouches aimantes de Desdamona et Carnage the Executioner.

CD - Hope Street 11 (2012)






1 - Illchemy
(Carnage The Executioner - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
2 - Love at first write
(Desdamona - Carnage The Executioner - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
3 - Phenom-a-Mama
(Desdamona - Carnage The Executioner - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
4 - Hold on
(Desdamona - Carnage The Executioner - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
5 - Tahrir Square everywhere (with Mohamed Abozekry)
(Desdamona - Carnage The Executioner - Mohamed Abozekry - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
6 - Hustle the struggle
(Carnage The Executioner - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
7 - If only you knew
(Desdamona - Carnage The Executioner - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
8 - State of affairs
(Desdamona - Carnage The Executioner - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
9 - Mush
(Desdamona - Carnage The Executioner - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
10 - Antartica (with François Corneloup)
(Desdamona - Carnage The Executioner - François Corneloup - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
11 - Resuscitate
(Desdamona - Carnage The Executioner - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
12 - Underground
(Desdamona - Carnage The Executioner - arr. Paul Marino / éditions musicales nato)
 
 

Ill Chemistry
Desdamona : voix
Carnage The Executioner : beatbox, voixPaul Marino : arrangementsMohamed Abozekry : oud ("Tahrir Square everywhere")François Corneloup : saxophones baryton et soprano ("Antarctica")
 
 

Jean Rochard assisté par Christelle Raffaëlli
 
 

Paul Marino, Thomas Poussereau, Francisco Hornwolf, Isabelle Davy
 
 

Rocco, B. Zon, Marianne Trintzius