François Corneloup Next
Next
Hope Street 7 - sortie 10-05-2008

acheter

Dossier de presse téléchargeable

En 2006, fort de son expérience au sein du groupe Ursus Minor et des rencontres qu'elle a permises, François Corneloup exprime son désir de fonder un nouvel ensemble, pour la troisième édition de Minnesota sur Seine, qui pourrait réunir ses recherches passées et à venir avec l'appel de la danse et la puissance que la musique peut avoir - seul art de la sorte peut-être - à rejoindre la plénitude des corps. La musique ne saurait être repli dans un monde si troublé.


C'est alors qu'il exprime la nécessité d'être "parmi les autres, plus que comme les autres". Et cette force, il la trouve avec le batteur JT Bates, avec lequel il a jamé en 2004 et joué en quartet en 2005 (toujours lors des rencontres franco-américaines de Minnesota sur Seine), le bassiste de Philadelphie Chico Huff (repéré dans le trio de son camarade Jef Lee Johnson), le guitariste de Minneapolis Dean Magraw (familier des scènes folk, rock et jazz) et le violoniste Dominique Pifarély avec qui le saxophoniste baryton a partagé nombreuses aventures.

Si ULM, son précédent ensemble et disque, marquait sans doute la fin du chapitre antérieur, ce nouvel opus intitulé Next (qui a déjà offert une tournée de deux semaines en France en novembre 2007) est résolument le début d'une histoire prochaine : somme d’épisodes de François Corneloup (bien racontée en cinq disques) aspirant à un pouls nouveau et éprouvé.

Dès la première du « François Corneloup Next », l'unité et la diversité des cinq musiciens s'imposent en un répertoire conçu pour cet ensemble. Galvanisé par ces premiers concerts aux USA et en France qui permettent de saisir rapidement les possibles du groupe, l’ensemble envisage un disque, priorité compréhensible car à la place juste après un splendide premier galop.

C’est alors d’un autre travail qu’il s’agit pour une conception différenciée de la force scénique du groupe, mais enrichie et facilitée par celle-ci. D’autres thèmes sont composés pour le disque. La préparation avec le producteur est minutieuse et l'endroit choisi pour sa réalisation est le studio "Création Audio" (point de départ d'une certaine aventure américaine avec l'enregistrement du Minneapolis de Michel Portal).

En mars, le groupe giboule à Minneapolis, de riffs funky, de groove rocky, d’échanges vifs ou intimes gorgés de chant (version poignante de "Seule" de Barbara, unique reprise du disque).

Next est en mouvement.

CD digipack - HS 10068 (2008)
CD digipack - HS 10068 - entièrement dénocturnifié (2009)






1 - Next door
(François Corneloup / éditions musicales nato)
2 - Tinguelyness
(François Corneloup / éditions musicales nato)
3 - Luz entre deux eaux
(François Corneloup / éditions musicales nato)
4 - Cease fire
(François Corneloup / éditions musicales nato)
5 - Iguana crossing
(François Corneloup / éditions musicales nato)
6 - Seule
(Barbara)
7 - Homeless hymn
(François Corneloup / éditions musicales nato)
8 - Colour beginning
(François Corneloup / éditions musicales nato)
9 - French walker at Wounded Knee
(François Corneloup / éditions musicales nato)
 
 

François Corneloup : saxophones baryton et sopranoDominique Pifarély : violonDean Magraw : guitareChico Huff : basseJT Bates : batterie
 
 

Jean Rochard assisté de Crystal Raffaëlli et Sara Remke
 
 

Steve Wiese, Steve Peterson, Tom Herbers, Mike Whitney, Miles Hanson, Isabelle Davy (Circé)
 
 

Sylvie Fontaine, Vincent Luzinier, B. Zon, Marianne Trintzius
 
 

Disques
Michel Portal, Dejarme Solo - Cy records (1979)
Jimmy Giuffre, 3, 1961 - ECM (réédition 1989)
Les voix du Monde (anthologie) - Ocora (2005)
James Brown, Love power peace - Olympia (1971)
Kim Kashkashian, Luciano Berio Voci - ECM (1999)

Livres
Julien Gracq, La Presqu'île
Hugo Pratt, Corto Maltese / Fables de Venise
Gustave Flaubert, Trois Contes
Marcel Proust, Du Côté de chez Swann
Ray Bradbury, Chroniques Martiennes

Films
Joseph Mankiewicz, All About Eve (1950)
Mel Brooks, Frankenstein Junior (1973)
Milos Forman, Amadeus 1984)
Fritz Lang, M (1931)
Tod Browning, Freaks (1932)