Nous savons qu’il existe une maison du dictionnaire et un dictionnaire de la maison. La maison nato a donc eu envie de rassembler ses mots : autant de codes, de clés, de signes et d'intentions qui relient et rallient. Réverbères du chemin des écoliers, ceux du diconato éclairent un peu davantage la syntaxe fantaisie de ce langage incontrôlé.


Choisissez un mot ci-dessous :



Altitude : n. f.

Elévation verticale d’un point, d’un lieu ou d’un objet par rapport au niveau de base le plus souvent estimé au niveau de la mer (curieusement on attribue le niveau zéro pour ce dernier, alors qu’on doit tant à la mer). L’altitude entraîne des phénomènes physiques du type : diminution de pression atmosphérique et refroidissement de la température. L’altitude est la maîtresse de tous les alpinistes et autres grimpeurs de tous acabits (même à bicyclette). Pour chercher à s’élever, on l'épouse. Plus on monte, plus on pense se rapprocher de l’inconnu (qui ne se dévoile pas pour autant) et plus on voit loin et large. Cette velléité d'ascension suscite souvent des modes de pensées verticaux et la mise en oeuvre d'inventions aux intérêts variables qui vont avec : pyramides, ascenseurs, escalators, avions , immeubles à étages, obélisques, gratte ciels, cheminées, Tour Eiffel, Twin Towers, accrochage de boules au sapin, grandes roue, satellites… Pour mesurer l’altitude, on utilise un altimètre (il se base sur la relation entre l'élévation et la pression atmosphérique) aux qualités contestées par les spécialistes. Si elle est un but obsessionnel pour certains, elle donne le tournis à d’autres qui ressentent le vertige dès qu’ils sont en situation d’altitude. Elle fait battre les cœurs différemment, c’est pour cela qu’elle est utilisée comme excitant par certains amoureux. Lorsque l’on se sent bien, on a l’impression de prendre de l’altitude. Il ne faut pas confondre altitude et altesse qui ont la même racine, mais ne représentent pas la même idée de hauteur (il est d’ailleurs fortement déconseillé de s’adresser à un roi, une reine, un empereur ou une impératrice en leur disant "votre altitude", c’est un moyen sûr de sentir la verticalité inversée), si l’altitude peut être une belle à aimer, l’altesse est presque toujours un faux ami.





Steve Beresford - Dancing the line Anne Marie Beretta
The Lonely Bears - The Lonely Bears
Günter Sommer - Ascenseur pour le 28
The Lonely Bears - The bears are running
Steve Beresford - Avril Brisé
Collectif - Le Chronatoscaphe