Tony Hymas par Z. Ulma
Tony Hymas

Tony Hymas : piano, claviers, voix

Décrit un jour comme « aussi difficile à attraper qu’un oiseau sur une branche », le compositeur et pianiste Tony Hymas, « ce Brahms moderne », comme le surnomme volontiers le clarinettiste Alan Hacker, fait voler en éclats tout danger d’ancrage un tant soit peu académique.

S’il compose déjà des œuvres orchestrales pendant son adolescence, étudiant à la Royal Academy of Music, cet Anglais farouche s'encanaille grâce à Henry Lowther qui l'invite à participer à un groupe de jazz avec le sud-africain Harry Miller. Devenu musicien de studio, il se fait remarquer par ses indisciplines. Il participe à l'ensemble Matrix sous la direction d’Alan Hacker. C'est là qu'il rencontre la soprano Jane Manning dont il devient l'accompagnateur attitré.

Découvert par la scène contemporaine avec Matrix, Tony Hymas fait plus que flirter avec la rock music puisque, après avoir accompagné Frank Sinatra puis Cleo Laine, il rejoint le groupe de Jack Bruce. Il fonde ensuite avec Simon Philips et Jim Diamond le groupe P.H.D. et compose le tube international « I Won't Let You Down », numéro 1 dans de nombreux pays.

Il devient ensuite le compagnon (musicien, producteur, arrangeur et compositeur) du guitariste Jeff Beck avec lequel il enregistre six disques. Cela ne l'empêche pas de continuer d'être l'interprète privilégié de compositeurs de films comme Henry Mancini, Michel Legrand ou Philippe Sarde, jouer Brahms ou César Frank avec le East West Horn trio, d'enregistrer les Etudes pour piano de Claude Debussy, composer de la musique symphonique, jouer Beethoven, Schubert et Prokofiev en récital, ou participer à un trio de jazz avec Tony Coe et Chris Laurence.

Clé de voûte du projet Oyaté, hommage musical à 12 chefs amérindiens, Tony Hymas poursuit sa collaboration avec des artistes indiens et notamment le poète activiste Barney Bush avec Remake of the American Dream et Left for Dead. Il fonde également le groupe The Lonely Bears avec Tony Coe, Hugh Burns et Terry Bozzio qui enregistrera trois disques : The Lonely Bears, Injustice, The Bears are running.

Plusieurs pièces orchestrales, un concerto pour tuba, un quatuor à cordes, une pièce pour percussions ainsi qu'une symphonie enregistrée par le London Symphony Orchestra et dirigée par lui-même ont largement contribué à le placer au tout premier plan des compositeurs actuels.

Son activité de pianiste dans des formations de jazz a également révélé un pianiste hors pair. Il joue et enregistre en trio avec Jean-François Jenny-Clark et Jacques Thollot, Hélène Labarrière et Mark Sanders puis avec Billy Peterson et Eric Gravatt. Il enregistre avec John McLaughlin puis rejoint le groupe de Jacques Thollot et travaille avec Sam Rivers. Pour ce dernier, il compose une suite en huit mouvements Eight Day Journal. Sam Rivers et Tony Hymas joueront également en duo, ce qui fera l'objet d'un disque Winter Garden et d'un film Quatre jours à Occoe de Pascale Ferran.

Il fait partie du collectif Los Incontrolados composé de musiciens, chanteurs et comédiens français, anglais, espagnols et américains. Friand de toute expérience, il improvise aussi avec Evan Parker, Bernard Lubat, Michel Doneda, Jean-François Pauvros, Denis Colin ou François Corneloup. Avec Jeff Beck, il tourne avec Stanley Clarke et Simon Phillips.

En 2000, il intègre le groupe de Michel Portal "Minneapolis". Il réunit ensuite le groupe Ursus Minor (avec Jef Lee Johnson, François Corneloup et David King remplacé en 2005 par Stokley Williams) qui enregistre, avec les rappeurs américains de The Coup et Dead Prez ainsi que les rappeurs français D' de Kabal et Spike, un premier album Zugzwang, puis très récemment un second Nucular sur lequel est invité le rappeur de Minneapolis Brother Ali.

2005 le verra créer une pièce pour le quatuor à cordes Duke Quartet et se produire avec George Cartwright (aux côtés d'Adam Linz et JT Bates) avec qui il enregistre un album.

En 2006, il retrouve Evan Parker avec qui il joue enfin en duo et participe au septet de Pablo Cueco.

Outre le groupe Ursus Minor qui continue de constituer une des ses priorités, Tony Hymas joue également en trio avec le contrebassiste Bruno Chevillon et le batteur Eric Echampard à Treignac ou bien Argenteuil. Il compose une suite pour Federico Garcia Lorca à l'occasion d'une soirée du festival Minnesota sur Seine ou figure également Violeta Ferrer. Le groupe PHD se reconstitue le temps d'un disque, on le retrouve aussi en duo avec Airto Moreira ou encore dans diverses formations d'Evan Parker avec John Edwards, Tony Marsh, Roscoe Mitchell ou Joëlle Léandre.

En 2010, il enregistre sa suite De l'origine du monde, dédiée à Gustave Courbet et la Commune de Paris.

Il retrouve, cette même année, le réalisateur Jean-Pierre Sinapi avec qui il avait travaillé en 1996 (Un arbre dans la tête) pour la musique d'Une vie française. La chanteuse Davina Sowers du groupe Davina & the Vagabonds participe à ces séances. Hymas enregistre également la musique du film de Judith Abitbol À bas bruit. Ursus Minor sort son troisième opus (I will not take "but" for an answer), effectue une tournée française puis le pianiste joue à France Musique en trio avec Bruno Chevillon et Eric Échampard pour les 30 ans de nato.

En 2012, sort le troisième album en trio du pianiste Blue Door avec Chris Bates et JT Bates. Le festival de piano de Lille l'invite pour une soirée où il interprète les 12 Études de Claude Debussy ainsi que la création de sa pièce "Les temps nouveaux (Paris, 1871)".

En 2013, il entreprend un nouveau récita composé de pièces des compositrices Jaell, Bonis, Chaminade et des compositeurs Atheneus, Satie, Rzewski, Janácek, Hymas, Debussy, Bechet. À Treignac, en Corrèze, il offre la première d'une nouvelle pièce intitulée "Chroniques de résistance" en compagnie de Nathalie Richard, Frédéric Pierrot, Elsa Birgé, Desdamona, François Corneloup, les membres de Journal Intime et Peter Hennig

À l'instigation des Fêtes Maritimes de Douarnenez, Hymas met en place un autre récital de piano, "Mémoires de mer" (Debussy, Weill-Brecht, Britten, Ferré, Chopin, Brel, Hymas, Grainger). À Londres, il invite le violoncelliste Didier Petit (qui participa à la suite De l'origine du Monde), pour un duo d'improvisation plein de lendemains chantants.

La 1er mai 2015, à l'invitation de Serge Utgé Royo (qui a signé les paroles d'un titre pour Chroniques de résistance) et de Cristine Hudin, le pianiste est invité à "1er mai, jour Ferré" et interprète une suite de 5 titres de Léo Ferré. L'accueil de la salle est magnifique. Hymas se plonge plus encore dans l'œuvre du chanteur ("Avec le Temps" est au répertoire de ses trios depuis 1998). En 2016 paraît Tony Hymas joue Léo Ferré.

Montagnard lorsqu'il n'est pas musicien, Tony Hymas rêve à toutes sortes de reliefs.


télécharger le dossier de presse




Noël Akchoté
Alterations
Jean Annestay
Steve Argüelles
Jean-Jacques Avenel
Chris Bates
JT Bates
Liria Begeja
Clive Bell
Han Bennink
Steve Beresford
Jac Berrocal
Elsa Birgé
Michael Bland
Raymond Boni
Benjamin Bouchet
Boucq
Terry Bozzio
Hélène Breschand
British Summer Time Ends
Brother Ali
Etienne Bultingaire
Hugh Burns
Carnage the Executioner
George Cartwright
Stéphane Cattaneo
Tony Coe
Denis Colin
Collectifs
Mike Cooper
François Corneloup
Robert Cornford
Pierre Cornuel
Lol Coxhill
Valérie Crinière
Pablo Cueco
Peter Cusack
Terry Day
Catherine Delaunay
Benoît Delbecq
Desdamona
Daniel Deshays
Michel Doneda
Urszula Dudziak
Ada Dyer
Stuart Elliott
Françoise Fabian
Fantastic Merlins
Fat Kid Wednesdays
Violeta Ferrer
Sylvie Fontaine
Etienne Gaillochet
Sylvain GirO
Eric Kamau Grávátt
Beb Guérin
Ulrich Gumpert
Alan Hacker
Nathan Hanson
Happy Apple
Peter Hennig
Kazuko Hohki
Hornheads
Chico Huff
Tony Hymas
Hymn for Her
Ill Chemistry
Jean-François Jenny-Clark
Jef Lee Johnson
Elvin Jones
Kahondo Style
Sylvain Kassap
Kid Dakota
Dave King
Lee Konitz
Hélène Labarrière
Timothée Le Net
Joëlle Léandre
Cyril Lefebvre
Denis Levaillant
Didier Levallet
Stéphane Levallois
Mael Lhopiteau
John Lindberg
Adam Linz
Lonely Bears (The)
Henry Lowther
Dean Magraw
Taj Mahal
Tony Malaby
Julien Mariolle
Tonie Marshall
Erwan Martinerie
Gwen Matthews
Thierry Mazaud
François Méchali
Melody Four (The)
Jean-Marie Nivaigne
Annick Nozati
Julien Padovani
Evan Parker
Charlie Patierno
J.-F. Pauvros
Abel Paz
Pepsi
Billy Peterson
Didier Petit
Barre Phillips
Frédéric Pierrot
Dominique Pifarély
Michel Portal
Jeanne Puchol
Christelle Raffaëlli
Rahjta Ren
Michael Rennie
Phil Reptil
Nathalie Richard
Boots Riley
Sam Rivers
Jean Rochard
Brian Roessler
Louis Sclavis
Mike Scott
Guillaume Séguron
Davu Seru
Jean Simon
Andy Singer
Gérard Siracusa
Macdara Smith
Günter Sommer
Claude Tchamitchian
Jacques Thollot
Marie Thollot
Yohannes Tona
David Toop
Sylvain Torikian
Ali Farka Touré
Marianne Trintzius
Matt Turner
François Tusques
Ursus Minor
Fred Van Hove
Bernard Vitet
Ray Warleigh
Charlie Watts
Steve Wiese
Barney Wilen
Stokley Williams
Zarboth
John Zorn